EUR/USD: Où en est l'Euro après la confusion de la BCE ?

Septembre 11, 2020 14:56

Par Ghiles Guezout

Ghiles Guezout

eur/usd 11-09-20

L'Euro et la paire de devises EUR/USD ont connu une fin de semaine mouvementée depuis la réunion de la BCE de jeudi. Voici ce qu'il faut retenir et les perspectives à observer.

Christine Lagarde ne s'inquiète pas de la hausse de l'Euro

La BCE a laissé ses achats d'actifs et ses taux d'intérêt inchangés lors de sa réunion de politique monétaire de jeudi. Mais le principal domaine d'intérêt de la réunion était la récente hausse de l'Euro, principalement par rapport au Dollar. En effet, la hausse de l'Euro aura tendance à peser sur l'inflation dans la zone euro, à un moment où la BCE fait d'importants efforts pour faire remonter l'inflation. Chose dont elle ne parvient pas depuis plusieurs années.

Cependant, la présidente de la banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré dans son discours hier que la banque surveille l'évolution de l'Euro, mais ne voit pas la nécessité d'intervenir immédiatement.

Ses commentaires sont allés dans le sens inverse des anticipations du marché, et même des récentes déclarations de l'économiste en chef de la BCE, Philip Lane, en début de semaine, qui disait le taux de change euro dollar était important.

En effet, les marchés estimaient que la présidente de la BCE allait probablement dire quelque chose qui allait faire baisser le cours de la monnaie unique. A l'inverse, ses mots ont permis à l'EUR USD de reprendre son rebond quelque minutes après son intervention.

La hausse de l'Euro a également était encouragée par la révision à la hausse des prévisions de croissance de cette année pour la zone euro. En effet, la BCE estime que la PIB de la zone euro devrait reculer de -8%, contre -8,7% précédemment estimé. Par contre, les prévisions de croissance ont été abaissées pour les années à venir. La banque centrale n'anticipe plus qu'une croissance de 5% en 2021 et de 3,2% en 2022. Précédemment, la BCE s'attendait à une croissance de 5,2% en 2021 et de 3,3% en 2022. Pour l'inflation, la BCE a laissé sa prévision 2020 inchangée à 0,3%. Mais elle a remonté celle de 2021 de 0,8% à 1%. Elle a maintenu celle de 2022 à 1,3%.

Philip Lane dit surveiller de près l'évolution de l'Euro

Suite à cela, l'économiste en chef de la BCE, Philip Lane, est de nouveau intervenu, cette fois dans un article de blog sur le site de la BCE. En effet, il a répété ce vendredi que la force de l'Euro est un facteur important pour la banque centrale européenne. "Il devrait être très clair qu'il n'y a pas de place pour la complaisance", a écrit Philip Lane dans un article de blog sur le site de la BCE. Il a également rappelé que "l'inflation reste bien en deçà de l'objectif fixé et les progrès réalisés dans la lutte contre l'impact négatif de la pandémie sur la dynamique de l'inflation prévue ne sont que partiels".

Ses commentaires ont légèrement pesé sur EUR/USD, mais la tendance de court terme de la paire semble encore orientée à la hausse reste à ce stade encore.

Analyse Technique EUR/USD

La paire EUR/USD évoluait en baisse depuis le début du mois de septembre, mais a trouvé un solide soutien dans la zone des 1.1760 le 9 septembre. Le rebond depuis cette zone a notamment permis de casser la ligne de tendance baissière de court terme vers 1.18. Une ancienne résistance qui est ensuite devenue un support, offrant un nouvel élan haussier à l'Euro Dollar.

Les commentaires de Christine Lagarde ont ensuite largement contribué à la hausse de EUR/USD, avant le solide rejet depuis la zone des 1.19, qui reste un important obstacle pour la hausse de la monnaie unique.

Toutefois, le repli baissier a freiné vers 1.1810, soit au-dessus du précédent creux, maintenant une séquence haussier sur le graphique horaire. On notera ensuite que le pic du jour à 1.1875 est inférieur au précédent au-dessus de 1.19, ce qui fragilise quelque peu le biais haussier en cours.

Ainsi, le prochain mouvement de l'EUR/USD, soit au-dessus de 1.1875 ou en dessous de 1.1810 pourrait être décisif pour la tendance de court terme de EUR/USD.

Plus globalement, l'Euro Dollar garde encore un biais haussier, qui pourrait fortement se renforcer en cas de retour au-dessus de 1.19. Dans ce cas, une cible vers 1.20 peut être envisagée. A l'inverse, un mouvement en dessous des récents creux vers 1.1760, voire en dessous des creux de juillet/août vers 1.1710 semblent un minimum pour relancer un biais baissier plus solide.

analyse euro dollar 11-09-20

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, EUR/USD, graphique H1 (entre 2 septembre 2020 et 11 septembre 2020), réalisé le 11 septembre 2020 à 14h55. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

Avertissement: Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, examens de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web d'Admiral Markets. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants :

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements, et qu'il n'est soumis à aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissements.
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Admiral Markets UK Ltd (Admiral Markets) n'est pas responsable de toute perte ou dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit fondée ou non sur le contenu.
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Admiral Markets a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant (Ghiles Guezout) sur la base des estimations personnelles de Ghiles Guezout (Analyste Financier).
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour s'assurer que toutes les sources du contenu sont fiables et que toutes les informations sont présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, opportune, précise et complète, Admiral Markets ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans l'Analyse.
  6. Les performances passées ou modélisées des instruments financiers indiquées dans le contenu ne doivent pas être interprétées comme une promesse, une garantie ou une implication expresse ou implicite d'Admiral Markets pour toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats de différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, veuillez vous assurer que vous comprenez parfaitement les risques encourus.

Let's block ads! (Why?)