EUR/USD : L’euro flirte avec le bas d’un canal haussier

Points clés de l’article :

  • Un ensemble de données favorable au billet vert
  • Le bas du canal haussier en danger

Un ensemble de données favorable au billet vert

L'EUR/USD s'affaiblit en raison des préoccupations liées à la baisse des indices boursiers au Brexit et à la hausse des infections de Covid en Europe.

Le dollar retrouve son rôle de valeur refuge avec la baisse des indices boursiers. La vente des actions technologiques pour la troisième séance d’affilée fait baisser les indices mondiaux et stimule la demande de liquidités pour le dollar. Après avoir atteint un niveau record la semaine dernière, les inquiétudes concernant les évaluations des sociétés ont déclenché une longue liquidation et des prises de bénéfices dans le secteur technologique. En outre, les préoccupations commerciales pèsent sur les actions aujourd'hui, après que le président Trump ait déclaré qu'il avait l'intention de freiner les relations commerciales des États-Unis avec la Chine et menace d'interdire les entreprises qui font des affaires avec l’empire du milieu de remporter des contrats fédéraux.

L'EUR/USD a atteint ce matin son plus bas niveau depuis une semaine en raison des inquiétudes croissantes concernant un Brexit sans accord. De plus, la faiblesse des exportations commerciales allemandes a pesé sur l'EUR/USD après que les exportations allemandes en juillet aient augmenté de +4,7% mensuellement, plus faible que les attentes de +5,0%. De même, les importations allemandes de juillet ont augmenté de 1,1%, plus faible que les attentes de +3,5%.

L'augmentation des infections de Covid en Europe pourrait maintenir les restrictions en place plus longtemps et compromettre la croissance économique, ce qui est baissier pour l'EUR/USD. L'Allemagne a signalé aujourd'hui 1 898 nouvelles infections de Covid, le plus grand nombre depuis avril, et le ministère français de la santé a déclaré aujourd'hui que le virus se répand à nouveau de manière exponentielle. La moyenne mobile de sept jours des nouvelles infections à Covid en France a augmenté régulièrement ces dernières semaines et a maintenant dépassé les 6 000, au-dessus des précédents pics observés en mars et avril.

Un facteur positif pour l'EUR/USD a été les données d'aujourd'hui qui ont montré que le PIB de la zone euro pour le deuxième trimestre a été révisé à la hausse à -11,8% contre -12,1%.

La réunion de la banque centrale européenne sera suivie attentivement jeudi avec en particulier des attentes sur de nouvelles mesures de stimuli qui pourraient donner le prochain mouvement sur la paire euro dollar.

Le bas du canal haussier en danger

L’euro contre dollar préserve pour l’instant le bas d’un canal haussier. Le RSI indiquait une divergence négative et alertait sur une baisse qui est intervenue le 1er septembre. La bougie en étoile filante donnait un second signal de la baisse qui a suivi.

Tant que les cours restent à l’intérieur du canal l’euro peut se reprendre et poursuivre son ascension. En cas de cassure, la baisse pourrait s’amplifier vers le support horizontal à 1,1696 dans un premier temps voire vers 1,15, objectif de la sortie du canal et seuil psychologique.

Evolution des cours de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : L’euro flirte avec le bas d’un canal haussier

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)