Communauto victime de sa popularité cet été à Québec

Une voiture du service d'autopartage Communauto à Québec

Une voiture du service d'autopartage Communauto à Québec

Photo : Radio-Canada

Après avoir enregistré une diminution importante de son achalandage au début de la pandémie, l'entreprise d'autopartage Communauto admet que certains utilisateurs de Québec ont eu de la difficulté à louer un véhicule au moment souhaité pendant la saison estivale tellement l'achalandage était important.

La pandémie de COVID-19 laissait présager d'importantes pertes financières pour l'entreprise fondée à Québec. Les mois de mars, avril et mai ont été difficiles. Une diminution de l'achalandage de l'ordre de 60 % à 70 % était observée.

Toutefois, le déconfinement et les vacances d'été ont plutôt mené à une pénurie de voitures à Montréal et à des disponibilités réduites à Québec.

Ç’a été une année très intense; je vous dirais qu’à Québec, on a eu un taux d’utilisation 30 % plus élevé que l’année précédente, explique Marco Viviani, vice-président chez Communauto.

En juillet, l'achat d'une trentaine de véhicules dans la capitale a permis d'augmenter la disponibilité du service.

On a vécu de façon très intense le fait que les gens passaient leurs vacances au Québec, admet Marco Viviani.

Parmi toutes les personnes qui seraient normalement parties ailleurs en avion et qui ont plutôt passé l’été au Québec, plusieurs ont réservé une voiture, poursuit-il.

Communauto attend encore une commande de 25 nouveaux véhicules pour Québec.

Retour à la normale

Si l'entreprise d'autopartage attire toujours de nouveaux abonnés, ils ont été 50 % plus nombreux à adopter le service en juillet et en août, dans la province, par rapport à l'année 2019.

Malgré cet été fort occupé, le vice-président de Communauto souligne que l'achalandage semble revenu à la normale. En ce début du mois de septembre, il est similaire à celui observé l'an dernier.

Les pertes financières causées par la COVID-19 n'ont pas encore été compilées, mais elles s'annoncent moins importantes que prévu.

Il va y avoir des pertes, mais moins sévères que ce qu’on avait anticipé au début de la pandémie, affirme Marco Viviani.

Connaissez-vous bien la politique américaine?
Présidence américaine
COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Soldats morts : Trump demande le renvoi d'une journaliste qui a confirmé ses propos
Politique américaine
Québec rapporte 175 nouveaux cas de COVID-19 et 2 décès de plus
Coronavirus
Le corps de Jean-Luc Beauregard a été retrouvé par la SQ
Disparition

Let's block ads! (Why?)