Bourses US : Violent retournement baissier des valeurs technologiques, pourquoi ?

Par David Wagner 

Investing.com - Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, les investisseurs le savent bien, et il en ont reçu un douloureux rappel hier, avec le plongeon des actions dans le secteur de la technologie et de ses dérivés, sans cause claire et précise. C'est exactement ce que les actions ou les secteurs en vogue ont tendance à faire après de longs rallyes : ils restituent une partie de leurs gains lorsque les investisseurs prennent des bénéfices.

Et les investisseurs dans les technologies ont beaucoup de bénéfices à encaisser. La tendance à la hausse des actions, qui a commencé lorsque la pandémie a frappé l'économie, s'est accélérée en août, de sorte que l'on pouvait s'attendre à un certain recul.

Le secteur technologique du S&P 500 a fermé en baisse de près de 5,7 %. L'indice dans son ensemble a perdu 3,5 %, tandis que le , qui est un indice technologique important, a chuté de 5 %.

Les pertes de certaines valeurs technologiques individuelles ont été beaucoup plus importantes. Apple (NASDAQ:), qui avait progressé de 118% au cours des cinq derniers mois, a clôturé en baisse de 8% jeudi. Amazon.com Inc (NASDAQ:) a chuté de 4,6 %, Facebook Inc (NASDAQ:) a perdu 3,8 %, Microsoft Corporation (NASDAQ:) a chuté de 6,2 % et Alphabet Inc Class A (NASDAQ:) a chuté de 5,1 %.

Les logiciels et les entreprises liées à l'informatique dématérialisée - des actions qui ont explosé puis les creux de 2020 en mars - ont été parmi les plus grands perdants. Salesforce.com Inc (NYSE:) a chuté de 4,3 %, PayPal Holdings Inc (NASDAQ:) de 2,8 % et Adobe Systems Incorporated (NASDAQ:) de 4,9 %.

Zoom Video Communications Inc (NASDAQ:) et Netflix Inc (NASDAQ:), leaders de la catégorie "Stay-at-home", ont perdu respectivement 10 % et 4,9 %.

Les actions des semi-conducteurs ont également été durement touchées. Les plus grands perdants ont été NVIDIA Corporation (NASDAQ:), en baisse de 9,3 %, Advanced Micro Devices Inc (NASDAQ:), en baisse de 8,5 %, et Broadcom (NASDAQ:), qui a clôturé en baisse de 6,1 %.

Il est difficile de savoir si la correction des actions technologiques s'intensifiera et se poursuivra dans les jours à venir. Les facteurs qui ont stimulé le groupe depuis mars restent fermement en place : des taux d'intérêt extrêmement bas qui font que les flux de trésorerie futurs valent plus aujourd'hui, une pandémie qui donne un avantage aux entreprises qui ne comptent pas sur les interactions en personne pour leurs ventes, et une soif de croissance chez les investisseurs en période de récession.

Mais compte tenu de la surperformance prolongée des technologies, tous ces avantages ont un prix bien plus élevé qu'il y a quelques mois, avec des valorisations qui crèvent le plafond.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)