ArcelorMittal étudie une fusion avec Cleveland-Cliffs aux Etats-Unis

© Reuters. ARCELORMITTAL ÉTUDIE UNE FUSION AVEC CLEVELAND-CLIFFS AUX ETATS-UNIS © Reuters. ARCELORMITTAL ÉTUDIE UNE FUSION AVEC CLEVELAND-CLIFFS AUX ETATS-UNIS

par Greg Roumeliotis

(Reuters) - ArcelorMittal (AS:) SA, premier sidérurgiste mondial, étudie un accord de fusion de ses activités américaines avec Cleveland-Cliffs Inc, le plus grand producteur américain de pellets de minerai de fer, ont déclaré dimanche des sources proches du dossier.

Cette fusion constituerait un nouveau mouvement de consolidation et diversification des activités des sidérurgistes, réduisant leur dépendance aux fluctuations de la demande.

Elle interviendrait après l'acquisition par Cleveland-Cliffs de la société AK Steel, un fabricant américain d'aciers au carbone laminés à plat, y compris d'acier inoxydable, pour 3 milliards de dollars, dette comprise, en mars dernier.

L'opération pourrait entraîner la fusion des actifs américains d'ArcelorMittal, d'une valeur comprise entre 2 et 3 milliards de dollars, avec Cleveland-Cliffs, a déclaré l'une des sources.

Elle constituerait un changement majeur pour Cleveland-Cliffs, dont la capitalisation boursière s'élève à 2,3 milliards de dollars et la dette totale à long terme à fin de juin à 4,5 milliards.

Il n'y a aucune certitude que les négociations aboutiront à un accord, selon les sources. Si elles s'avéraient fructueuses, un accord pourrait être annoncé dans les prochains jours, a ajouté l'une des sources.

Les sources ont requis l'anonymat car l'opération est confidentielle. ArcelorMittal et Cleveland-Cliffs n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Les activités américaines d'ArcelorMittal, qui est basé au Luxembourg, comptent plus de 18.000 employés et 25 installations dont des mines, des installations de fabrication d'acier et des opérations de finition, selon le site internet de la société.

Basée à Cleveland, Cleveland-Cliffs emploie pour sa part quelque 11.000 personnes dans des activités minières et de fabrication d'acier aux États-Unis et au Canada.

ArcelorMittal a annoncé l'année dernière son objectif de céder 2 milliards de dollars d'actifs d'ici mi-2021 pour réduire sa dette. En décembre, il a accepté de vendre une participation de 50% dans son activité de transport maritime et a vendu sa participation dans le sidérurgiste brésilien Gerdau.

Après avoir acquis AK Steel, qui tirait 66% de son chiffre d'affaires en 2019 du marché automobile, Cleveland-Cliffs a connu une baisse de la demande de ses clients constructeurs automobiles, qui ont été obligés d'arrêter temporairement la production plus tôt cette année en raison du coronavirus.

(Version française Benjamin Mallet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)