Air France a vu ses revenus baisser de 70% en août, dit sa directrice générale

© Reuters.  © Reuters.

MILAN (Reuters) - Air France a subi une perte de revenus de 70% au mois d'août et n'a rempli qu'environ 30% de ses avions sur les vols intercontinentaux, déclare sa directrice générale Anne Rigail dans une interview au Corriere della Sera publiée mercredi.

La compagnie aérienne, qui appartient au groupe franco-néerlandais Air France-KLM (PA:), continue de brûler environ 10 millions d'euros de trésorerie par jour "mais travaille à limiter ses pertes", ajoute Anne Rigail.

"En août, nous avons volé à 70% de la capacité de l'an dernier sur les trajets nationaux, à 55% sur les moyen-courriers (en particulier l'Italie, la Grèce, l'Espagne et le Portugal), tandis qu'à cause des différentes restrictions dans les pays, le segment intercontinental n'est pas allé au-delà de 30%. Le tout avec des taux de remplissage plus bas et des revenus en baisse de 70%", précise Anne Rigail dans cet entretien.

"Avant l'été, nous avions prévu une reprise graduelle pour arriver à 70% de l'activité à décembre. Mais en septembre, nous avons constaté que les réservations touristiques avaient chuté et nous ne notons aucune reprise du trafic en classe business."

Anne Rigail, qui a formé une nouvelle alliance transatlantique avec Delta Airlines et Virgin Atlantic, invite par ailleurs Alitalia, en passe d'être renationalisée, à rejoindre ce nouveau groupe.

"Alitalia est un partenaire de longue date et nous leur proposons de rejoindre la coentreprise en tant que membre associé. Je veux maintenir une relation forte avec la compagnie", déclare Anne Rigail, tout en écartant tout investissement dans Alitalia.

(Francesca Landini; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)