Washington impose de nouveau des tarifs douaniers de 10 % sur l’aluminium canadien

Un travailleur inspecte une feuille d'aluminium

Un travailleur de l'aluminium dans une usine nord-américaine.

Photo : Associated Press / Daniel R. Patmore/Associated Press

Radio-Canada

Le président Donald Trump a annoncé jeudi que les États-Unis rétabliront des droits de douane de 10 % sur les importations d’aluminium en provenance du Canada.

Il y a plusieurs mois, mon administration avait promis de lever ces tarifs en échange de la promesse que le Canada n'inonderait pas notre pays avec ses exportations, et ne ferait pas disparaître tous nos emplois dans l'aluminium, or c'est précisément ce qu'ils ont fait, a déclaré le président lors d'une visite dans une usine Whirlpool en Ohio.

En mai 2018, les États-Unis avaient imposé au Canada des droits de douane de 25 % sur les importations d'acier et de 10 % sur les importations d'aluminium, alors que les deux pays étaient en train de renégocier l'accord de libre-échange nord-américain. Ces tarifs avaient été abandonnés un an après.

Un certain nombre d'entreprises américaines se sont récemment plaintes d'une augmentation soudaine des importations canadiennes d'aluminium aux États-Unis. Les alumineries canadiennes ont dû ralentir la cadence depuis le début de la pandémie. La demande en produits fins a chuté, contraignant les producteurs à se tourner vers l'aluminium primaire, plus générique, et à l'expédier vers les États-Unis.

Donald Trump a évoqué jeudi une mesure absolument nécessaire pour défendre l'industrie américaine, dans un discours fortement empreint de protectionnisme économique et garantissant de tout mettre en oeuvre pour lutter contre les pratiques commerciales déloyales.

Le Canada profitait de nous, comme d'habitude, a affirmé Donald Trump, ajoutant que le commerce américain de l'aluminium avait été décimé par le Canada.

C'est très injuste pour nos emplois et nos formidables travailleurs de l'aluminium, a-t-il poursuivi, relançant le conflit commercial canado-américain sur l'aluminium.

Des menaces de tarifs, malgré un nouvel accord commercial

La signature de l'ACEUM (Accord Canada États-Unis Mexique) n’a pas éliminé la perspective d’une guerre de tarifs entre le Canada et les États-Unis de Donald Trump, prompt à mettre en œuvre des mesures de protectionnisme économique.

Lors d'une audition au Congrès en juin, le secrétaire américain au commerce Robert Lighthizer, avait affirmé qu’une hausse récente des importations d’acier et d’aluminium canadiens portait préjudice à l’industrie américaine. Il avait évoqué la possibilité d'avoir recours à l'article 232 de l'accord pour imposer l'application de nouveaux tarifs punitifs aux secteurs canadiens de l'acier et de l'aluminium.

Environ 84 % des exportations canadiennes d’aluminium prennent la direction des États-Unis. À l’été 2018, l’organisme AluQuébec, qui réunit les acteurs de l’industrie, estimait entre 1,3 et 3,3 milliards de dollars canadiens les pertes possibles pour le secteur. Quelque 3000 à 8000 emplois étaient en jeu, révélait également une de ses études.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne
COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Washington impose de nouveau des tarifs douaniers de 10 % sur l’aluminium canadien
Métaux et minerais
Explosions au Liban : 16 fonctionnaires du port en détention
Accidents et catastrophes
Un citoyen canadien condamné à mort en Chine pour production de drogue
Drogues et stupéfiants
L'État de New York réclame la dissolution de la National Rifle Association
Armes à feu

Let's block ads! (Why?)