Un partenariat Canada-Chine pour des essais sur un vaccin est abandonné

Logo de l'Université Dalhousie.

Le Centre canadien de vaccinologie, à Halifax, était l'un des nombreux laboratoires du Canada et des États-Unis dont les travaux en 2014 avaient permis la mise au point d'un vaccin contre le virus Ebola, utilisé en Afrique de l'Ouest.

Photo : CBC / Eric Woolliscroft

Radio-Canada

Un partenariat entre la société chinoise CanSino Biologics et l'Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, pour la mise au point d'un vaccin contre la COVID-19 est abandonné.

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a annoncé jeudi que le vaccin de CanSino destiné aux essais cliniques de phase un n'avait pas été approuvé par les douanes chinoises pour expédition au Canada.

En raison de ce retard, le CNRC estime que l'occasion de mener les essais cliniques est maintenant terminée.

Le CNRC affirme que le Centre canadien de vaccinologie de l'Université Dalhousie était prêt à lancer les essais cliniques dès juin, lorsque Santé Canada a approuvé le projet de CanSino.

Le Centre canadien de vaccinologie, à Halifax, était l'un des nombreux laboratoires du Canada et des États-Unis dont les travaux en 2014 avaient permis la mise au point d'un vaccin contre le virus Ebola, utilisé en Afrique de l'Ouest.

Le CNRC a indiqué jeudi qu'il se concentrera sur d'autres partenaires et d'autres priorités pour lutter contre la COVID-19.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Programmes sport-études : l’incohérence totale
Martin Leclerc
Coronavirus
Pas d’arts ni de sports à l’extérieur des groupes-classes, tranche Roberge
Éducation
Amende salée pour un influenceur antimasque
Procès et poursuites
Injustices raciales : la LNH va annoncer le report de ses matchs de jeudi
Hockey

Let's block ads! (Why?)