Twitter intéressé par le rachat des opérations US de TikTok

© Reuters. TWITTER INTÉRESSÉ PAR LE RACHAT DES OPÉRATIONS US DE TIKTOK © Reuters. TWITTER INTÉRESSÉ PAR LE RACHAT DES OPÉRATIONS US DE TIKTOK

NEW YORK (Reuters) - Twitter (NYSE:) a approché le groupe chinois ByteDance, propriétaire de TikTok, pour exprimer son intérêt pour le rachat des opérations de l'application vidéo aux Etats-Unis, a appris samedi Reuters de deux personnes proches du dossier.

Il est toutefois loin d'être acquis que le réseau social soit en mesure de surenchérir face à Microsoft (NASDAQ:) et de boucler un tel accord en moins de 45 jours - le délai fixé à ByteDance par le président américain Donald Trump pour une vente -, ont ajouté les sources, alors que des experts doutent de la capacité de Twitter à réunir les fonds pour un éventuel accord.

Le Wall Street Journal a rapporté en premier lieu que Twitter a entamé des discussions préliminaires avec TikTok et que Microsoft, qui s'était positionné auparavant, demeurait le mieux placé pour acquérir les opérations américaines de la plateforme.

Twitter a une valeur boursière proche de 30 milliards de dollars, soit à peu près l'équivalent de la valorisation des actifs de TikTok à céder, ce qui implique que la firme américaine devra lever des fonds pour financer un éventuel accord, ont dit les sources.

Aux yeux d'Erik Gordon, enseignant à l'université du Michigan, le réseau social aura de grandes difficultés à "réunir suffisamment de fonds pour acquérir ne serait-ce que les opérations de TikTok aux Etats-Unis. Il n'a pas suffisamment de capacités d'emprunt".

"Si (Twitter) tente de réunir un groupe d'investisseurs, les conditions seront lourdes. Les propres actionnaires de Twitter pourraient préférer que la direction se concentre sur les opérations existantes", a-t-il ajouté.

D'après une source, la société de capitaux privés Lake, l'un des actionnaires de Twitter, est disposée à contribuer au financement d'un accord potentiel.

TikTok, ByteDance et Twitter ont refusé de répondre à une demande de commentaire.

L'application TikTok est dans le viseur de parlementaires américains qui voient en elle une menace pour la sécurité nationale, s'inquiétant notamment de la protection des données des utilisateurs.

Donald Trump a donné 45 jours à TikTok pour vendre ses activités aux Etats-Unis sous peine de les interdire, le 15 septembre, puis a publié jeudi deux décrets interdisant aux entreprises américaines tout transaction avec les groupes chinois ByteDance et Tencent.

(Greg Roumeliotis, avec Kanishka Singh à Bangalore; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)