Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mercredi

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- L'ouragan Laura s'abat sur le Texas et la Louisiane, mais les prix du pétrole ont chuté. L'Allemagne prolonge d'un an son programme de soutien à l'emploi. Les marchés boursiers US sont mitigés avant les biens durables de 14h30 et Salesforce (NYSE:) connaît un trimestre explosif grâce à la Grande Accélération. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers le mercredi 26 août.

1. Aussi grand que Katrina

Le National Hurricane Center a déclaré que le front de tempête Laura est sur le point de toucher terre en tant qu'ouragan de catégorie 4 et a mis en garde contre les ondes de tempête, les vents extrêmes et les inondations soudaines qui menacent la vie des habitants de l'est du Texas et de la Louisiane.

La catégorisation du NHC place Laura au même niveau que Katrina, qui a dévasté la Nouvelle-Orléans en 2005.

"Selon les prévisions, Laura devrait approcher des côtes du Haut Texas et du sud-ouest de la Louisiane ce soir et se déplacer vers l'intérieur des terres près de ces régions ce soir ou (jeudi) matin", a-t-il déclaré.

2. Les prix du pétrole ont atteint des sommets alors que les raffineries du Golfe ont fermé

Les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau depuis cinq mois avant la tempête, tandis que les futures essence ont également baissé pour atteindre 1,3863$ à 13h45.

Selon Petroleum Argus, quelque 2,6 millions de barils par jour de la capacité de raffinage américaine ont été temporairement fermés, la raffinerie de Chevron (NYSE:) à Pasadena (100 000 b/j) s'ajoutant à la liste des installations qui doivent fermer mercredi. Cela représente plus de 13% de la capacité de raffinage totale des États-Unis qui n'achètera pas de brut pendant au moins quelques jours.

Le Bureau of Safety and Environmental Enforcement a estimé mardi qu'environ 84% de la production de brut dans le Golfe du Mexique - soit l'équivalent de 1,6 million de barils par jour - a été fermée.

L'ouragan fait de l'ombre à ce qui semble avoir été un autre prélèvement plus important que prévu sur les stocks de pétrole américains la semaine dernière. L’ l'a estimé à 4,5 millions de barils mardi. Les données de l'Energy Information Administration sont attendues à 16h30.

3. Les marchés US devraient ouvrir de manière mitigée après les records de mardi

Les marchés américains devraient ouvrir de manière mitigée après avoir atteint des sommets historiques mardi, alors que les conséquences de l'effondrement de la confiance des consommateurs s'atténuent.  

L'indice de confiance du Conference Board est tombé à son plus bas niveau depuis six ans en août, car les allocations de chômage améliorées approuvées dans le cadre de la loi CARES ont expiré sans avoir été entièrement remplacées.

À 13h45, le a baissé de 0,2%, tandis que le est resté inchangé. Le {{8874|futures 100}} a toutefois connu une nouvelle hausse de 0,3%.

Le calendrier allégé d'aujourd'hui pour les données est précédé par la publication des commandes de pour le mois de juillet à 14h30.

4. L'Allemagne prolonge les subventions salariales d'une année supplémentaire

Le gouvernement allemand a donné son accord de principe pour prolonger de douze mois le régime de subventions aux travailleurs à horaire réduit jusqu'à la fin de l'année prochaine.

Si cette décision renforce l'engagement de la plus grande économie européenne à soutenir la demande, elle reflète également les attentes selon lesquelles les effets de la pandémie se feront sentir sur le marché du travail longtemps après qu'un ou plusieurs des vaccins actuellement en cours de développement seront largement disponibles. Cette décision contraste avec celle du Royaume-Uni, qui a déclaré qu'il avait l'intention de mettre fin à son régime de soutien salarial en octobre.

L'indice de référence a augmenté de 0,6%, tandis que l’ a baissé de 0,2% à 1,1812$.

Le gouvernement français s'est rapproché de l'annonce d'un plan de relance de 100 milliards d'euros la semaine prochaine.

5. Salesforce brille

Tous ceux qui se demandaient pourquoi Salesforce devait remplacer Exxon Mobil (NYSE:) dans le ont trouvé une réponse à leurs doutes après que la société de logiciels ait battu en brèche ses bénéfices trimestriels et ait revu à la hausse ses prévisions de bénéfices.

Les résultats de l'entreprise étaient typiques du thème de la "Grande Accélération" adopté par les investisseurs qui ont parié sur la pandémie pour accélérer le processus de migration des entreprises vers l'Internet, et vers les technologies basées sur le Cloud en particulier.

Pour l'ensemble de l'exercice 2021, Salesforce prévoit désormais un bénéfice par action ajusté de 3,72$ à 3,74$, soit environ 25% de plus que l'estimation consensuelle avant la publication des résultats.   

Intuit (NASDAQ:) et Urban Outfitters (NASDAQ:) ont également dépassé les attentes avec des bénéfices publiés après la clôture mardi, mais le grand magasin Nordstrom (NYSE:) a déçu les marchés.

Let's block ads! (Why?)