Tesla et Apple : Vers une hausse de plus de 30% sur 1 an grâce à leurs splits ?

© Reuters.  © Reuters.

Par David Wagner 

Investing.com – Apple (NASDAQ:) et Tesla (NASDAQ:) ont toutes deux annoncé récemment leur décision de diviser leurs actions, à 5 :1 pour Tesla et à 4 :1 pour Apple. Cela signifie que la valeur d’une action sera divisée par 5 pour Tesla, et par 4 pour Apple.

Cependant, le nombre total d’actions sera également quintuplé dans le cas de Tesla et quadruplé dans le cas d’Apple, de sorte que l’opération de division d’actions, également appelée split, n’a aucun impact sur la valeur boursière totale de ces sociétés.

Pourtant, l’annonce de ces splits, qui seront effectifs à partir de lundi, a indéniablement boosté le cours des actions Tesla et Apple.

L’idée est que le prix d’une action étant plus faible après une division, cela la rend plus accessible aux investisseurs particuliers. Ainsi, des personnes qui disposaient de fonds limités et qui ne pouvaient pas accéder à ces titres précédemment pourront désormais les acquérir.

C’est d’autant plus vrai que l’on a pu constater une montée en puissance de l’influence des investisseurs particuliers sur les marchés, et ce parce que les confinements liés à la pandémie ont incité de nombreuses personnes à se tourner vers le trading en ligne pour passer le temps ou tenter de générer un revenu.

Mais au-delà de l’impact à court terme de l’annonce des splits, les actions Tesla et Apple pourraient profiter encore longtemps de cette décision, selon les statistiques disponibles.

Selon le courtier en ligne eToro, qui a examiné des décennies de données, on peut constater qu'un panier des plus grandes marques a historiquement connu une hausse de 33%, en moyenne, un an après avoir divisé leurs actions.

Apple fractionne ses actions pour la cinquième fois, tandis que ce sera la première fois pour Tesla.

En comparaison, Amazon (NASDAQ:) a divisé ses actions trois fois, avec une hausse moyenne de 209% un an après. Microsoft (NASDAQ:) l'a fait neuf fois, avec un gain de 47% sur un an en moyenne. McDonald's (NYSE:) a également divisé ses actions neuf fois, avec une hausse moyenne de 22% sur un an après les opérations. Coca-Cola (NYSE:) l’a fait neuf fois, gagnant 11 % en moyenne sur un an à chaque fois.

Apple, de son côté, a affiché un gain moyen de 10,4 % l'année suivant ses divisions d’actions. Cependant, cela inclut une chute désastreuse de 61% dans les 12 mois suivant la scission de juin 2000, qui était le résultat de l'éclatement de la bulle Internet.

"Les investisseurs de détail s'engagent de plus en plus sur les marchés financiers, et beaucoup voient l'intérêt d'investir dans les entreprises qui fabriquent des produits qu'ils aiment et utilisent quotidiennement", a déclaré Adam Vetesse, analyste chez eToro. "Tesla et Apple sont deux de ces entreprises".

"La possibilité d'acheter ces sociétés très populaires à des prix plus attractifs s'avérera trop tentante pour de nombreux investisseurs", a déclaré M. Vetesse, ajoutant que les deux titres pourraient "exploser" encore plus haut que les moyennes historiques dans ce climat.

Let's block ads! (Why?)