Technologie, Vins et Timbres rares : Le portefeuille idéal à long terme d'un analyste

Par David Wagner 

Investing.com - Dans une note récente, la société de conseil stratégique Aquaa Partners a fourni quelques perspectives à long terme, favorisant largement le secteur technologique.

La firme londonienne prévoit en effet que l'indice , qui est très axé sur les technologies, atteindra 90 948 points en 2040, soit environ huit fois son niveau actuel.

Le rapport d'Aquaa Partners concerne les entreprises technologiques comme Airbnb, Intel (NASDAQ:) ou Amazon (NASDAQ:), qui utilisent la technologie pour se différencier, fournir des produits ou créer un avantage concurrentiel.

"Apple (NASDAQ:) est un excellent exemple de valeur exponentielle capturée dans la croissance d'une entreprise", a déclaré M. Cuatrecasas, qui va jusqu’à considérer que le secteur technologique peut désormais être considérer comme un refuge.

L'entreprise a en effet souligné qu'à la suite du crash boursier provoqué par le coronavirus, les actions technologiques ont subi une perte maximale de 21,2 %, tandis que les actions non technologiques ont connu une chute maximale de 36,4 %.

"Depuis la fin des années 1990, le secteur des technologies est passé d'une situation volatile et risquée à une situation de refuge de valeur à long terme", indique le rapport.

En effet, selon Cuatrecasas, "la relation fondamentale risque-récompense dans la finance est maintenant constamment rompue : Les technologies offrent désormais une meilleure rémunération et des niveaux de risque plus faibles que les actions traditionnelles".

Cependant si la technologie est le meilleur pari selon l’analyste, il conseille également de se diversifier avec des investissements alternatifs :

"Les vins fins et les timbres, ainsi que les œuvres d'art et autres objets de collection, en tant qu'investissements, ont tendance à ne pas être corrélés aux actions des entreprises technologiques et aux autres catégories d'actifs et peuvent donc servir de couverture efficace", a déclaré le rapport, qui cite aussi l’immobilier, l’or et même les crypto-monnaies.

Let's block ads! (Why?)