StockBeat : Asos prospère, profitant du confinement

© Reuters.  © Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Asos est en passe de reconquérir sa position de valeur de choix de la mode rapide au Royaume-Uni.

Les actions d'Asos (LON:) ont augmenté de 9% en début de séance mercredi, après que la société ait déclaré que les ventes et les bénéfices pour l'année entière seraient probablement "nettement supérieurs aux attentes du marché", en raison d'un deuxième trimestre qui a montré plus que les avantages (désormais habituels) d'être une action uniquement en ligne à l'époque du coronavirus.

L'action a ensuite réduit ses gains à seulement 5,5%, mais elle est toujours sur la bonne voie pour atteindre son plus haut niveau de clôture depuis novembre 2018. Elle a maintenant plus que quadruplé par rapport à son niveau le plus bas de mars. Le a augmenté de 0,9% après avoir absorbé une baisse du PIB de 20,4% au deuxième trimestre, la pire de toutes les grandes économies industrialisées.

Asos s'attend à ce que les recettes augmentent de 17% à 19% et que le bénéfice avant impôt se situe entre 130 et 150 millions de livres, ce qui s'explique en grande partie par le fait que les clients retourent désormais beaucoup moins d'articles.

Asos s'était inquiété du fait que l'afflux de nouveaux clients qui essayaient ses services entraînerait une augmentation parallèle des retours (du moins, dès qu'ils étaient autorisés à se rendre au bureau de poste pour renvoyer les marchandises non désirées). Cela aurait eu des répercussions sur les coûts d'exploitation et les marges.

Mais Asos semble avoir sous-estimé les compétences numériques de sa clientèle.

"Nous avons constaté une réduction significative et soutenue des taux de retour depuis le mois d'avril", a déclaré la société dans une déclaration à la Bourse mercredi.  Cela reflète en partie la demande des clients pour les catégories "confinement", telles que les vêtements de sport et le visage + corps. Cependant, les taux ont été encore plus réduits en dessous des niveaux estimés par un changement prolongé du comportement des clients vers des achats plus délibérés dans toutes les catégories de produits, même lorsque la dynamique des ventes s'est améliorée". (Nos italiques)

Asos n'était toujours pas prêt à déclarer la victoire, avertissant que "l'ampleur de cette surperformance et tout impact au-delà de cet exercice sera déterminé par la manière dont le comportement d'achat des clients se normalisera".

Il semble que la société ait définitivement mis derrière elle les problèmes qui ont fait chuter son cours de plus de la moitié en 2018, lorsqu'elle a été remplacée dans de nombreux portefeuilles d'investissement par son rival Boohoo (LON:).

C'est maintenant Boohoo qui a le plus à craindre, sous la forme d'allégations selon lesquelles il aurait fermé les yeux sur des pratiques potentiellement illégales dans sa chaîne d'approvisionnement à Leicester, où le personnel travaillait sans distanciation sociale et à des salaires inférieurs au salaire minimum national. Asos, en revanche, avait éloigné sa chaîne d'approvisionnement des ateliers clandestins de Leicester, même si les syndicats ont soulevé des plaintes similaires - bien que moins dramatiques - concernant ses installations ailleurs en Angleterre.

Les actions de Boohoo ont également augmenté de plus de 4% à la suite de l'annonce d'Asos, car les investisseurs y ont fixé le prix d'une évolution similaire. Cependant, il est toujours environ 25% en dessous de ce qu'il était avant que les allégations sur la chaîne d'approvisionnement n'explosent. L'entreprise a commencé à examiner ce qui a mal tourné et son résultat est encore incertain.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)