Revers judiciaire pour EssilorLuxottica face à GrandVision

© Reuters.  © Reuters.

AMSTERDAM (Reuters) - La justice néerlandaise a refusé lundi à EssilorLuxottica le droit d'obtenir de GrandVision, qu'il prévoit de racheter, des informations supplémentaires sur sa gestion de la crise du coronavirus.

Lors d'une audience il y a quelques jours, le géant franco-italien des lunettes et des verres optiques avait argué du fait que la décision de GrandVision de suspendre ses paiements à des propriétaires de magasins d'optique et à des fournisseurs ainsi que sa demande d'aide publique pourraient justifier l'abandon du projet de rachat, d'un montant de 7,2 milliards d'euros.

Un tribunal de Rotterdam a cependant jugé qu'EssilorLuxottica n'était pas parvenu à prouver que sa cible néerlandaise avait violé les termes de l'accord de rachat en ne sollicitant pas d'autorisation pour les actions entreprises face à la crise du coronavirus.

"La publication de volumes importants d'informations réglementées qu'EssilorLuxottica réclame sans fondements spécifiques peut être comparée à de la pêche au filet dérivant", a dit le tribunal.

GrandVision, qui exploite plus de 7.000 boutiques à travers le monde, a dit avoir toujours informé EssilorLuxottica de ses initiatives.

"GrandVision continue de soutenir EssilorLuxottica avec l'objectif partagé d'obtenir les autorisations réglementaires pour la finalisation de la transaction dans les 12 à 24 mois suivant l'annonce (du rachat)", a dit le groupe néerlandais après le jugement rendu lundi.

EssilorLuxottica n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaires.

(Bart Meijer, version française Marc Angrand et Bertrand Boucey) OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20200824T163436+0000

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)