Mediaset prévient Vivendi qu'il ne renoncera pas à un dédommagement

© Reuters. MEDIASET PRÉVIENT VIVENDI QU'IL NE RENONCERA PAS À UN DÉDOMMAGEMENT © Reuters. MEDIASET PRÉVIENT VIVENDI QU'IL NE RENONCERA PAS À UN DÉDOMMAGEMENT

MILAN (Reuters) - Mediaset, le premier groupe de télévision privé italien contrôlé par la famille de Silvio Berlusconi, s'est dit prêt mercredi à enterrer une querelle de longue date avec Vivendi (PA:), mais "sans renoncer à une compensation".

Mediaset et Vivendi, son deuxième actionnaire, sont brouillés depuis que le français a fait capoter en 2016 le projet censé le conduire à racheter les activités de télévision payante de l'italien.

Cette brouille s'est aggravée l'an dernier lorsque Mediaset a voulu fusionner ses activités italiennes et espagnoles au sein d'une holding de droit néerlandais dans le but de conclure de nouvelles alliances à l'échelle européenne. Le projet a suscité l'opposition de Vivendi, selon lequel sa structure aurait pour conséquence de renforcer le contrôle des Berlusconi, et la justice espagnole a obligé le groupe italien à le suspendre.

Dans une lettre adressée aux administrateurs de Mediaset, Vivendi a demandé une rencontre avec les dirigeants du groupe pour débattre d'un accord susceptible de mettre fin au différend, a-t-on appris mardi de trois sources proches du dossier.

Dans un communiqué diffusé mercredi, Mediaset précise que Vivendi a proposé que les deux parties abandonnent toutes leurs actions en justice, y compris les demandes de dédommagement.

"Mediaset est prêt à examiner toute proposition concrète dans l'intérêt de tous les actionnaires du groupe, sans renoncer à une compensation", répond le groupe italien.

Après l'échec du projet d'alliance dans la télévision payante en 2016, Vivendi a porté sa participation dans Mediaset à 29%, une démarché jugée hostile par ce dernier. Le dossier est depuis entre les mains de la justice italienne et aucune tentative d'accord amiable sur ce point n'a abouti à ce jour.

(Elvira Pollina, version française Marc Angrand et Jean-Stéphane Brosse, édité par Nicolas Delame)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)