Lufthansa: La crise du transport aérien se poursuivra au moins jusqu'en 2024

© Reuters. LUFTHANSA: LA CRISE DU TRANSPORT AÉRIEN SE POURSUIVRA AU MOINS JUSQU'EN 2024 © Reuters. LUFTHANSA: LA CRISE DU TRANSPORT AÉRIEN SE POURSUIVRA AU MOINS JUSQU'EN 2024

BERLIN (Reuters) - Lufthansa (DE:), qui a affiché jeudi sa pire perte opérationnelle à 1,7 milliard d'euros au deuxième trimestre, a déclaré ne pas s'attendre à un retour du transport aérien à son niveau d'avant la crise avant 2024 au mieux.

Le nombre de passagers transportés par Lufthansa entre avril et juin a chuté de 96% en raison des mesures de confinement et des restrictions sur les déplacements, ce qui a entraîné un recul de son chiffre d'affaire trimestriel à 1,9 milliard d'euros, en baisse de 80%.

"Nous ne nous attendons pas à ce que la demande revienne au niveau d'avant la crise avant 2024", a déclaré le président du directoire Carsten Spohr, ajoutant qu'une "restructuration de grande envergure" serait inévitable.

Le groupe allemand, qui souhaite rembourser l'aide publique de neuf milliards d'euros dont il a bénéficié et limiter ses pertes pendant la pandémie, a annoncé le mois dernier une réduction de 20% des postes de direction et la suppression de 1.000 emplois administratifs.

Lufthansa, maison mère des compagnies Austrian Airlines, Brussels Airlines, et Swiss International Air Lines, vise aussi à supprimer 22.000 postes à temps plein.

Le groupe allemand a également annoncé son objectif d'augmenter de près de 40% le nombre de ses vols court et moyen-courriers au troisième trimestre, et de près de 20% pour les long-courriers.

Pour le quatrième trimestre, le groupe prévoit une hausse de 55% de vols court et moyen-courriers et de 50% de vols long-courriers.

Son concurrent Air France-KLM (PA:), qui a bénéficié du soutien financier des gouvernements français et néerlandais, a annoncé la semaine dernière prévoir une reprise de vols à hauteur de deux tiers avant la fin de l'année.

Lufthansa s'attend à une perte opérationnelle ajustée au second semestre et à une baisse significative de son bénéfice opérationnel pour l'ensemble de l'année en raison de l'exploitation très limitée d'importantes liaisons long-courriers.

(Caroline Copley, Ilona Wissenbach, version française Anait Miridzhanian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)