L'Iata abaisse une fois de plus ses prévisions de reprise en Europe

© Reuters. L'IATA ABAISSE UNE FOIS DE PLUS SES PRÉVISIONS DE REPRISE EN EUROPE © Reuters. L'IATA ABAISSE UNE FOIS DE PLUS SES PRÉVISIONS DE REPRISE EN EUROPE

PARIS (Reuters) - La reprise du trafic aérien en Europe sera encore plus lente que prévue en Europe en raison du maintien des restrictions de circulation et des craintes d'une deuxième vague épidémique, a annoncé jeudi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Pour l'ensemble de l'année, le trafic passager aérien devrait ressortir en baisse de 60%, mettant en péril près de 7 millions d'emplois dans les secteurs de l'aérien et du tourisme, a dit l'Iata qui tablait en juin sur une baisse de 50% du trafic.

Les vols en Europe ont bénéficié d'une reprise ces dernières semaines mais leur nombre reste très éloigné des chiffres sur lesquels comptaient les compagnies aériennes au cours de la saison estivale.

En réinstaurant des mesures de quarantaine à l'encontre des voyageurs revenant d'Espagne, la Grande-Bretagne a infligé un coup sévère aux espoirs de reprise. Elle a depuis été suivie par de nombreux pays, dont la Norvège.

(Laurence Frost; version française Nicolas Delame, édité par Myriam Rivet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)