Les vérificateurs du port de Montréal approuvent l’entente de principe

Des hommes discutent en cercle dans le port.

La grève dans le port de Montréal a duré 12 jours.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Les quelque 150 vérificateurs du port de Montréal ont approuvé lundi l’entente de principe qui a été conclue entre leur syndicat et l’Association des employeurs maritimes (AEM) le 21 août.

Un vote a eu lieu aujourd’hui en assemblée et l’entente a été approuvée à plus de 87 %, selon un message diffusé sur Twitter par l’AEM.

Préoccupée par les horaires de travail et l'avancement de la technologie dans le but d'éliminer leurs fonctions et leurs tâches, la section locale 1657 de l'Association internationale des débardeurs-vérificateurs (AID) avait déclenché une grève le 10 août dernier, en même temps que le Syndicat des débardeurs du port de Montréal.

Cette grève a pris fin 12 jours plus tard à la suite d’une trêve de sept mois au cours de laquelle l’AEM et le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, qui représente les débardeurs, devront négocier une nouvelle convention collective d’ici le 20 mars 2021, sans grève, lock-out ou moyen de pression.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Un terroriste canadien arrêté à deux reprises depuis juillet
Terrorisme
Du glyphosate dans son urine
Un coroner confirme la mort d’une fillette après une ablation des amygdales
Santé physique et mentale
Traitement au plasma : « Une décision plus politique que scientifique aux É.-U. »
Politique américaine

Let's block ads! (Why?)