Les pilotes d'Air France valident la réorganisation du réseau domestique

© Reuters. LES PILOTES D'AIR FRANCE VALIDENT LA RÉORGANISATION DU RÉSEAU DOMESTIQUE © Reuters. LES PILOTES D'AIR FRANCE VALIDENT LA RÉORGANISATION DU RÉSEAU DOMESTIQUE

PARIS (Reuters) - Les pilotes d'Air France ont approuvé par référendum un plan de réorganisation du réseau domestique de la compagnie aérienne, ce qui ouvre la voie à une expansion programmée de sa filiale à bas coûts Transavia, annonce Air France mercredi.

Lors d'un référendum organisé par le SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne, majoritaire), 90,3% des pilotes adhérents ont voté en faveur du plan élaboré par Ben Smith, directeur général d'Air France-KLM (PA:), prévoyant le transfert à Transavia de certaines lignes d'Air France et de Hop!, sa filiale régionale.

A l'issue du vote, pilotes et direction ont signé un avenant à l'accord de groupe Air France-Transavia "qui prévoit que Transavia France puisse opérer des lignes sur le réseau domestique et fait évoluer les garanties d'activité moyen-courrier en cohérence avec les perspectives d'activité envisagées sur le réseau domestique pour les années à venir", a précisé Air France dans un communiqué.

La crise du transport aérien déclenchée par la pandémie de coronavirus a aidé Ben Smith, venu d'Air Canada en 2018, à entreprendre une réforme jusqu'ici taboue du réseau domestique de la compagnie, qui perd 200 millions d'euros chaque année.

Avec cette réorganisation, Ben Smith s'est fixé comme objectif de réduire de 40% les vols intérieurs et de confier à Transavia certaines destinations, ainsi que certains créneaux d'atterrissage et de décollage à l'aéroport d'Orly.

"La signature rapide de cet accord est une avancée majeure de la stratégie de rebond du groupe Air France-KLM", a commenté le directeur général d'Air France-KLM dans le communiqué.

Les syndicats de la compagnie négocient parallèlement avec la direction sur les suppressions de postes annoncées par la direction début juillet pour adapter les effectifs aux conséquences économiques de la pandémie de coronavirus.

Air France a annoncé le 3 juillet son intention de supprimer 6.560 emplois au sein de la compagnie aérienne phare et un millier d'autres dans sa filiale régionale Hop!

Le groupe Air France-KLM, qui a enregistré une perte d'exploitation de 1,55 milliard d'euros au deuxième trimestre, a reçu 10,4 milliards d'euros d'aide publique sous forme de prêts émis ou garantis par les Etats français et néerlandais.

(Laurence Frost, version française Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)