Les employés de Lactantia de Victoriaville rejettent l’offre patronale

Des employés de l'usine Lactantia de Victoriaville tiennent des pancartes entre les mains.

Les employés de l'usine Lactantia de Victoriaville affirment que l'entreprise a décrété un lock-out le 16 juillet dernier.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Le vote a été tenu vendredi matin.

La convention collective des travailleurs est échue depuis octobre 2019. Les salaires, les horaires de vacances et la sous-traitance font partie des enjeux de ce conflit de travail.

En soirée vendredi, les dirigeants de Lactalis Canada ont pour leur part indiqué qu'ils sont surpris et déçus du rejet de l'entente recommandée par l'entreprise et le comité syndical.

Dans un communiqué, l'entreprise mentionne également que la décision des employés de rejeter l'offre pourrait avoir un impact sur l'avenir à long terme de l'usine.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
156 cas de COVID-19 au Québec : un sommet en près d'un mois
Santé publique
L'explosion d'une voiture blesse gravement un homme à Sainte-Foy
Accidents et catastrophes
Le grand pari de Donald Trump
Michel C. Auger
Amériques
Soulèvement au Bélarus : le grand dilemme de Vladimir Poutine
Tamara Alteresco
Europe

Let's block ads! (Why?)