La compagnie 3M fabriquera des masques N95 en Ontario

Divers masques N95 dans une usine du fabricant 3M.

Les masques N95 sont utilisés par de nombreux professionnels de la santé au Canada.

Photo : Reuters / Nicholas Pfosi

Radio-Canada

Les gouvernements fédéral et ontarien ont convaincu le géant 3M de fabriquer des masques respiratoires N95 à son usine de Brockville, en Ontario. Cette initiative permettra au Canada d'accroître son approvisionnement en équipement de protection individuelle.

C’est ce qu’a appris CBC de sources fédérales et provinciales. L'annonce officielle sera faite vendredi après-midi par les premiers ministres Justin Trudeau et Doug Ford, à Brockville.

Les deux ordres de gouvernement et la société 3M débourseront à parts égales un investissement financier d'au moins 70 millions de dollars afin d'augmenter la capacité de production de l'usine, avec l'objectif de fabriquer des masques d'ici 2021.

Des accords ont également été conclus à long terme afin d’assurer l’achat de masques de la compagnie américaine.

Stimuler la production nationale

La pandémie de COVID-19 a rapidement dévoilé le niveau de dépendance du Canada envers d’autres pays comme la Chine et les États-Unis en matière de fournitures médicales essentielles.

Plus tôt cette année, les autorités frontalières américaines ont bloqué une cargaison de masques destinée à l'Ontario après que le président Donald Trump eut ordonné à la compagnie 3M de cesser d'exporter des fournitures médicales essentielles.

Cet épisode a déclenché une frénésie diplomatique afin que le Canada puisse obtenir une dérogation à l'interdiction d'exportation pour continuer à recevoir des équipements médicaux.

Depuis, Ottawa s'est fixé comme priorité de renforcer sa chaîne d'approvisionnement nationale. Le premier ministre ontarien, Doug Ford, abonde dans le même sens et souhaite que le Canada devienne complètement autosuffisant.

Doug Ford et Justin Trudeau se serrent la main.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, et le premier ministre canadien, Justin Trudeau.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Nous ne pouvons plus jamais, au grand jamais, être mis dans la position où nous comptons sur les pays du monde entier pour nous fournir de l’équipement de protection individuelle, avait déclaré M. Ford, en avril.

En mars dernier, Ottawa a également présenté son plan de relance de la production nationale d’équipements de protection individuelle afin de créer un approvisionnement à plus long terme au pays. Il est notamment prévu de construire une ligne de production de masques N95 à Montréal, bien que le projet soit lent à démarrer.

Depuis janvier, la compagnie 3M a augmenté sa production mondiale de masques N95 et espère atteindre les 2 milliards de masques par an d'ici la fin de 2020.

Avec les informations de CBC

L'agent de sécurité happé devant un Walmart de Sherbrooke est décédé
COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Vers la fin de la PCU : une transition de 37 milliards de dollars sur un an
Politique fédérale
Comment différencier la COVID-19 du rhume de votre enfant
Santé publique
Dans le coma, l'opposant russe Navalny sera transporté en Allemagne
Politique internationale

Let's block ads! (Why?)