La BaFin lance un audit sur les comptes de Wirecard de 2017 à 2019

© Reuters. LA BAFIN LANCE UN AUDIT SUR LES COMPTES DE WIRECARD DE 2017 À 2019 © Reuters. LA BAFIN LANCE UN AUDIT SUR LES COMPTES DE WIRECARD DE 2017 À 2019

FRANCFORT (Reuters) - La BaFin, l'autorité des marchés financiers allemands, a annoncé mardi mener un audit sur les comptes de Wirecard, un groupe de paiements électroniques au coeur d'un scandale comptable qui a déposé le bilan en juin.

Le résultat de cet audit, qui porte sur 2017, 2018 et le premier semestre 2019, permettra éventuellement au parquet allemand de disposer de nouveaux éléments à charge contre les anciens dirigeants du groupe qui sont soupçonnés de fraude commerciale en bande organisée.

L'ancien président du directoire de Wirecard Markus Braun et deux autres ex-dirigeants du groupe, qui ont été arrêtés le mois dernier, rejettent les accusations portées à leur encontre.

La BaFin a décidé de lancer cet audit car le groupe allemand refuse de reconnaître une erreur que la Financial Reporting Enforcement Panel (FREP), un organisme travaillant avec le régulateur financier allemand, a découverte. Wirecard refuse également de coopérer avec la FREP, selon la BaFin.

La BaFin elle-même est sous pression pour ne pas avoir identifié plus tôt les problèmes rencontrés par Wirecard. L'opposition allemande a réclamé en juin une enquête parlementaire sur l'effondrement du groupe et la Commission européenne veut saisir l'autorité européenne de supervision des marchés financiers pour vérifier d'éventuels manquements sur ce dossier.

Wirecard a déposé le bilan après la découverte d'un trou de 1,9 milliard d'euros dans ses comptes, qui laisse ses créanciers face à une dette de 3,5 milliards d'euros.

(Hans Seidenstücker; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)