Indices : prudence de la Fed – USD/CHF : le dollar reprend des couleurs face au franc suisse

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les bourses européennes finissent dans le vert avant la Fed
  • Wall Street termine en baisse après les propos de la Fed
  • Graphique du jour – USD/CHF : une divergence haussière

Les bourses européennes finissent dans le vert avant la Fed

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi, portées par de nouveaux records à Wall Street pour le S&P-500 et le Nasdaq Composite, avant la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

Les mesures prises par la Fed pour atténuer les dommages provoqués par la crise du coronavirus ont contribué à porter des actifs plus risqués à des niveaux sans précédent tout en réduisant la demande pour les valeurs refuges et le dollar.

La journée a été une nouvelle fois pauvre en indicateurs avec, en zone euro, uniquement la confirmation de l'inflation à +0,4% sur un an en juillet.

L'inflation britannique a quant à elle accéléré à 1% le mois dernier, un plus haut depuis mars, après +0,6% en juin.

Ce Jeudi, ce seront les minutes de la Banque centrale européenne qui seront à l'honneur ainsi que le chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Ainsi, l’indice CAC 40 a pris 0,79% à 4 977,23 points. Le Footsie a gagné 0,58% et le DAX 30 a avancé de 0,74%.

Commence dans:

En cours:

Aug 25

( 12:08 GMT )

Recommandé par Joris Zanna

Stratégies Bourse - Forex

S'inscrire au webinaire

Rejoindre

Le webinaire est terminé

Wall Street termine en baisse après les propos de la Fed

Wall Street a conclu en baisse mercredi une séance pourtant marquée par de nouveaux records du Standard & Poor's 500 et du Nasdaq, le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale ayant ravivé les craintes liées à la fragilité de la reprise économique sur fond de pandémie.

Mercredi, les indices évoluaient en légère hausse jusqu'à la parution, en cours de séance, du compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed. Plusieurs responsables de la banque centrale jugent la récente reprise de l'économie et de l'emploi fragile et incertaine tout en excluant des mesures comme le plafonnement des rendements des bons du Trésor.

Les participants à la réunion ont notamment souligné que l'incertitude qui entoure les perspectives économiques restai très élevée, la trajectoire de l'économie dépendant fortement de celle du virus et de la réponse du secteur public à cela, c'est-à-dire de l'adoption d'un nouveau plan d'aide.

Or la Maison Blanche et les élus démocrates du Congrès discutent depuis plusieurs semaines de nouvelles mesures d'aide pour les entreprises et les ménages, ainsi que pour les collectivités locales et écoles, sans parvenir à se mettre d'accord.

De plus "le marché du travail est loin d'une reprise complète", même après le nombre important de créations d'emplois observé en mai et en juin, ont souligné les membres du comité monétaire de la Fed.

La séance du jour a aussi été marquée par Apple, qui est devenue la première entreprise américaine à dépasser le cap des 2.000 milliards de dollars en Bourse avant de perdre un peu de terrain.

Par conséquent, le Dow Jones, a perdu 0,31% à 27 692,88 points. Le Nasdaq a reculé de 0,57% et le S&P-500a lâché 0,44%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

Le billet vert a subi en juillet sa plus importante baisse mensuelle en dix ans (-4,15%), délaissé en raison notamment des inquiétudes sur la pandémie et la reprise économique aux Etats-Unis, le différend commercial entre Washington et Pékin et l'absence de consensus sur de nouvelles mesures de soutien.

L'euro recule sous 1,19 dollar après le plus haut de plus de deux ans face à la devise américaine touché mardi à 1,1965.

Longtemps orientés à la baisse, les cours pétroliers sont revenus pratiquement à l'équilibre après l'annonce par EIAd'une baisse moins forte que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière (-1,6 million de barils contre -2,67 millions attendu) et d'une diminution plus marquée qu'attendu de ceux d'essence.

Le brut léger américain WTI gagne 0,14% à 42,95 dollars le baril et le Brent de mer du Nord réduit ses pertes et cède 0,11% à 45,41 dollars.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – USD/CHF : fin de consolidation

Analyse technique USD/CHF

Après un véritable plongeon depuis plusieurs semaines, le dollar US pourrait reprendre un peu de hauteur dans les séances à venir. Tout d’abord, le chandelier de la veille se caractérise par une bougie flux et impulsive, indiquant une force acheteuse. De plus, ce pattern prend la forme d’un avalement haussier.

Ensuite, l’indicateur RSI a confirmé une divergence haussière, ainsi la paire devrait marquer un point bas de court terme et tenter un rebond technique. Le premier niveau à franchir est celui des 0,9185 puis d’aller chercher l’objectif final vers la moyenne mobile 50 périodes à 0,9290.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)