Facebook pourrait se fermer aux publicités politiques après le 3 novembre

© Reuters. FACEBOOK POURRAIT SE FERMER AUX PUBLICITÉS POLITIQUES APRÈS LE 3 NOVEMBRE © Reuters. FACEBOOK POURRAIT SE FERMER AUX PUBLICITÉS POLITIQUES APRÈS LE 3 NOVEMBRE

(Reuters) - Facebook (NASDAQ:) envisage de suspendre la diffusion de publicités politiques après les élections américaines du 3 novembre afin de lutter contre la désinformation post-électorale, a-t-on appris vendredi de source proche des discussions au sein du groupe.

Cette personne, qui a requis l'anonymat car elle n'est pas autorisée à s'exprimer au nom de Facebook, a expliqué que la direction du réseau social avait des discussions avec des spécialistes sur plusieurs scénarios en vue du scrutin du 3 novembre et de ses suites, dont l'un pourrait conduire à empêcher Donald Trump d'utiliser Facebook pour contester les résultats.

Le New York Times a rapporté vendredi, en citant des sources non identifiées, que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, et plusieurs dirigeants du groupe participaient à des réunions quotidiennes pour débattre des moyens de réduire le risque de voir le réseau social utilisé pour remettre en cause les résultats des élections du 3 novembre et qu'ils avaient envisagé de bannir toutes les publicités politiques après le scrutin.

"Il a déjà été rapporté que nous envisagions une série d'options concernant la publicité politique au moment de la clôture de la période électorale", a déclaré un porte-parole de Facebook dans un communiqué. Il s'est refusé à toute précision.

Twitter (NYSE:) a banni la publicité politique l'an dernier mais Facebook continue de dire qu'il n'entend pas limiter les débats politiques.

Judd Deere, porte-parole de la Maison blanche, a déclaré dans un communiqué que "le président Trump continuera de travailler à assurer la sécurité et l'intégrité de nos élections".

(Elizabeth Culliford et Neha Malara, version française Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)