EssilorLuxottica: Le rachat de GrandVision compromis par sa gestion de la crise du coronavirus

© Reuters. ESSILORLUXOTTICA: LE RACHAT DE GRANDVISION COMPROMIS PAR SA GESTION DE LA CRISE DU CORONAVIRUS © Reuters. ESSILORLUXOTTICA: LE RACHAT DE GRANDVISION COMPROMIS PAR SA GESTION DE LA CRISE DU CORONAVIRUS

AMSTERDAM (Reuters) - EssilorLuxottica a annoncé lundi que la gestion de la crise du coronavirus par GrandVision pourrait donner lieu à la résiliation de sa proposition de rachat du groupe néerlandais d'optique pour 7,2 milliards d'euros.

Lors d'une procédure judiciaire à Rotterdam, le spécialiste de l'optique franco-italien a accusé GrandVision de ne pas avoir demandé l'autorisation à son acheteur potentiel pour suspendre le paiement aux propriétaires de magasins, aux fournisseurs et en demandant une aide d'État, contrevenant ainsi aux accords en vigueur.

"GrandVision a accepté une obligation contractuelle de ne pas dévier de sa trajectoire. Mais elle a radicalement changé de cap", a déclaré l'avocat d'EssilorLuxottica, Jeroen Kortmann.

Le groupe a ainsi engagé une procédure judiciaire le mois dernier pour obtenir des informations auprès de GrandVision afin d’appréhender la façon dont le groupe qu'il souhaite acquérir a géré son activité pendant la crise du COVID-19.

"Nous devons savoir quelles mesures ont été prises, quand, et quels en ont été les effets", a précisé Jeroen Kortmann.

Le lunetier a annoncé en juillet 2019 un projet de rachat de GrandVision pour un montant pouvant atteindre 7,2 milliards d'euros, une opération qui lui permettrait d'étendre son réseau commercial de détail.

GrandVision a pour sa part déclaré être en profond désaccord avec les exigences d'EssilorLuxottica, et a entamé sa propre procédure d'arbitrage fin juillet contre son potentiel acquéreur pour s'assurer qu'il respecte ses obligations.

(Bart Meijer; version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)