Chine-USA : Les deux pays échangeront leurs reproches lors d'une réunion le 15/08

Chine-USA : Les deux pays échangeront leurs reproches lors d'une réunion le 15/08

Investing.com  | 05/08/2020 10:06

Chine-USA : Les deux pays échangeront leurs reproches lors d'une réunion le 15/08

Par David Wagner 

Investing.com - Selon les informations du Wall Street Journal, de hauts fonctionnaires américains et chinois feront un bilan de la première phase de leur accord commercial souligneront leurs griefs mutuels lors d'une vidéoconférence le 15 aoûts.

Le représentant américain au commerce Robert Lighthizer et le vice-premier ministre chinois Liu He, ainsi que les principaux négociateurs des deux pays participeront à la réunion.

Rappelons que dans le cadre de la première phase de l'accord commercial signé en janvier, la Chine s'était engagée à augmenter ses achats de produits américains de quelque 200 milliards de dollars par rapport aux niveaux de 2017.

Mais c’était sans compter sur la pandémie de coronavirus, qui a ravagé l’économie du monde entier et a empêché la Chine d’atteindre son objectif de 77 milliards de dollars d'augmentation pour la première année. Les importations de produits agricoles ont été inférieures au niveau de 2017 jusqu’à présent cette année, et donc loin derrière l'augmentation de 50 % nécessaire pour atteindre l'objectif de 36,5 milliards de dollars en 2020.

Par exemple Pékin n'aurait acheté que 5 % des produits énergétiques nécessaires pour atteindre l'objectif de 25,3 milliards de dollars fixé pour la première année de la phase 1.

L'une des personnes s’étant exprimées auprès du WSJ a déclaré que les responsables chinois espéraient discuter d'autres questions au-delà de la mise en œuvre de la première phase de l'accord commercial.

"Il s'agit à la fois de l'examen semestriel normal et d'un moment où les relations continuent de se détériorer. Naturellement, il y a beaucoup de choses à discuter", a déclaré la personne.

Ce sommet pourrait donc prendre davantage la forme d'un échange de reproches, que d'une tentative de sauver l'accord commercial entre les deux pays.

Soulignons que les risques d’escalade de la situation semblent bien réels, alors que Trump a menacé de mettre fin au pacte commercial en raison du traitement par la Chine du coronavirus, et les tensions ont augmenté en raison des sanctions américaines liées à la répression de la sécurité chinoise à Hong Kong, entre autres sujets.

Le dernier conflit en date entre les deux plus grandes économies mondiales est la menace de Trump d'interdire l'utilisation par les États-Unis de l'application vidéo chinoise TikTok, à moins qu'elle ne soit vendue à un acheteur non chinois.

Let's block ads! (Why?)