Bourse : L'Europe reste hésitante; Capita profite d'une extension de contrat

© Reuters.  © Reuters.

Par Peter Nurse 

Investing.com - Les marchés boursiers européens ont été mitigés lundi matin, suite à des nouvelles économiques positives en provenance de Chine et des États-Unis, ainsi qu'aux mesures prises par le président Donald Trump pour prolonger les allocations de chômage aux États-Unis.

À 10h30, le allemand a baissé de 0,4%, le français a augmenté de 0,1% et l'indice du Royaume-Uni a progressé de 0,1%.

Le problème de la déflation des prix à la production en Chine s'est atténué en juillet, selon des données publiées plus tôt lundi, renforçant les espoirs de reprise économique dans la deuxième plus grande économie du monde.

Le pays a fait état d'un indice des prix à la consommation plus élevé que prévu pour le mois de juillet, avec des augmentations de 2,7% et 0,6% en glissement annuel et mensuel respectivement. L'indice des prix à la production du mois de juillet a également battu le chiffre du mois précédent, bien qu'il ait baissé de 2,4% en glissement annuel. L'IPP a maintenant enregistré une année complète de baisse en glissement annuel.

Cela fait suite au rapport de vendredi sur l'emploi aux États-Unis, qui a été légèrement meilleur que ce que les analystes avaient prévu, et à la nouvelle, samedi, que le président américain Donald Trump a signé une série de décrets, dont un qui prolonge les allocations de chômage fédérales à un taux de 400 dollars par semaine à partir du niveau de 600 dollars par semaine qui avait expiré, après l'échec des négociations avec le Congrès.

Le calendrier économique est en Europe lundi, alors que la saison des bénéfices des entreprises entre dans sa dernière ligne droite.

Les actions de Capita (LON:CPI) ont augmenté de 3% après avoir annoncé lundi qu'ils aient obtenu une prolongation de 355 millions de livres (463,3 millions de dollars) de leur contrat avec Transport for London afin de continuer à gérer la taxe d'embouteillage de Londres.

Alstom (PA:) (PA:AUSSI) a chuté de 1,4% après avoir déclaré qu'il prévoit toujours d'acheter l'unité ferroviaire de Bombardier (TSX:) malgré ce qu'il appelle "des développements inattendus et négatifs". Bombardier Inc (TSX:)a déclaré une perte de 319 millions de dollars pour le deuxième trimestre, en partie à cause des problèmes de son activité ferroviaire.

Les prix du pétrole ont augmenté lundi, aidés par la demande de Saudi Aramco (SE:SE:), le plus grand producteur de pétrole au monde.

Le directeur général de la société, Amin Nasser, a déclaré dimanche que la consommation de pétrole en Asie, le plus grand marché régional d'Aramco, est presque revenue à son niveau d'avant l'épidémie de coronavirus, et il estime que la demande de pétrole augmente à mesure que les économies s'ouvrent progressivement après l'assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus.

Les contrats à terme sur le brut américain ont augmenté de 1,6% à 41,89$ le baril, tandis que le contrat de référence international du a augmenté de 1,2% à 44,92$.

Les contrats à terme sur ont augmenté de 0,7% à 2 031,30$/oz, retrouvant un peu de vigueur après la forte chute de vendredi, suite au rapport sur l'emploi de juillet, meilleur que prévu. Le contrat a atteint un sommet historique de 2 072,5$ la semaine dernière. L' s'est négocié en baisse de 0,2 % à 1,1765.

Let's block ads! (Why?)