Bombardier creuse ses pertes au deuxième trimestre

L'enseigne de l'usine de Bombardier.

L'usine de Bombardier à Dorval.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

Bombardier établit ses pertes nettes à 233 millions de dollars américains au second trimestre de l'exercice 2020 en raison d'une importante chute de revenus imputable aux secousses provoquées par la pandémie de COVID-19 à l'industrie aéronautique.

Le géant montréalais a subi une perte par action diluée de 0,13 $ comparativement à 0,04 $ au second trimestre de 2019.

Les revenus de Bombardier lors du trimestre ayant pris fin le 30 juin dernier ont été de 37 % inférieurs à ceux du second trimestre de 2019; ils ont basculé de 4,3 milliards de dollars à 2,7 milliards de dollars, ce qui reflète le ralentissement de la production à cause de la crise du coronavirus.

Le nouveau président et chef de la direction de Bombardier, Éric Martel, croit que la compagnie a pris de bonnes décisions pour protéger ses activités à long terme.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
La National Rifle Association poursuivie par l'État de New York
Armes à feu
Beyrouth : « trois hôpitaux détruits en une seconde »
Accidents et catastrophes
Arrêté pour avoir menacé François Legault et Horacio Arruda sur Facebook
Procès et poursuites
Le Québec compte 133 nouveaux cas de COVID-19
Santé publique

Let's block ads! (Why?)