Axa renonce à des objectifs, ne versera pas d'autre dividende avec la crise

© Reuters. AXA RENONCE À DES OBJECTIFS, NE VERSERA PAS D'AUTRE DIVIDENDE AVEC LA CRISE © Reuters. AXA RENONCE À DES OBJECTIFS, NE VERSERA PAS D'AUTRE DIVIDENDE AVEC LA CRISE

PARIS (Reuters) - L'assureur Axa (PA:) a indiqué jeudi qu'il renonçait à deux de ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la crise économique et sanitaire liée au nouveau coronavirus et a décidé de ne pas verser de dividende supplémentaire cette année en plus de celui de 0,73 euro.

Le numéro deux de l'assurance en Europe, après l'allemand Allianz (DE:), indique dans un communiqué qu'il abandonnait ses objectifs 2020 de résultat opérationnel par action et de rentabilité courante des capitaux propres.

Axa prévoyait initialement un résultat opérationnel par action en hausse de 3% à 7% en moyenne par an, ainsi qu'une rentabilité courante des capitaux propres comprises entre 12% et 14%.

"Le conseil d'administration d'Axa, lors de sa réunion du 5 août 2020, a décidé de ne pas proposer aux actionnaires de procéder à une distribution exceptionnelle de réserves au quatrième trimestre 2020", fait savoir le groupe.

L'assureur, qui avait indiqué début juin qu'il réduisait sa proposition de dividende de 1,43 euro par action à 0,73 euro, s'était laissé la possibilité d'un versement complémentaire ultérieur de 0,70 euro par action, via une distribution exceptionnelle de réservés, sous réserve de conditions de marchés et réglementaires favorables.

Mais fin juillet, l'Autorité de régulation de la banque et de l'assurance (ACPR) a appelé le secteur à s'abstenir de verser de dividende jusqu'au 1er janvier 2021.

Au premier semestre, Axa a vu son résultat opérationnel reculer de 48% à 1.885 millions d'euros à cause des sinistres liées à la crise sanitaire qui a entraîné des confinements et mis à l'arrêt des pans entiers de l'économie.

L'assureur a chiffré à 1,5 milliard d'euros l'impact de la crise sur son résultat opérationnel 2020, dont 1,2 milliard au titre de l'indemnisation de sinistres.

Interrogé sur l'explosion sur le port de Beyrouth qui a ravagé mardi une grande partie de la capitale du Liban, le directeur financier d'Axa, Etienne Bouas-Laurent, a dit lors d'une conférence téléphonique qu'il était encore trop tôt pour évaluer les conséquences en termes de dégâts et de coûts d'indemnisation.

(Maya Nikolaeva et Matthieu Protard; Édité par Henri-Pierre André)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)